Cahiers Blanche Selva - Blanche Selva

Aller au contenu

Menu principal :

Publications > Editions > Cahiers Blanche Selva

L’Association Blanche Selva a créé la collection « Les Cahiers Blanche Selva » pour approfondir et faire connaître thématiquement des aspects particuliers de l’œuvre de la pianiste, de la pédagogue et de la compositrice. Cette série, en principe annuelle, s’appuie sur le fonds documentaire de l’association constamment renouvelé et actualisé.


Ces cahiers, d’une vingtaine à une soixantaine de pages, avec illustrations, déposés à la Bibliothèque Nationale et figurant dans ses catalogues, sont distribués gratuitement aux adhérents de l’association et proposés à la vente publique.

 Le premier cahier paru en 2013, "Blanche Selva, actrice du renouveau de Jean-Sébastien Bach", est consacré au rôle que Blanche Selva a tenu au début du XXème siècle dans la diffusion et l’interprétation de l’œuvre pour Clavier de J.-S. Bach. En insistant sur la série exceptionnelle de concerts qu’elle donna à vingt ans (1904) pour faire entendre l’intégrale de l’œuvre pour clavier du Cantor, prestation qui n’a été renouvelée que par Claudio Arrau en 1935.
 Le deuxième cahier, "Blanche Selva, un répertoire exceptionnel ", s’est attaché à décrire l’ampleur et la diversité de son répertoire dans lequel, en trente années de carrière de concertiste, elle a révélé plus de cent quarante compositeurs de toutes les époques et de toutes les écoles dans des concerts et des récitals dont les critiques musicales ont été généralement très positives.
 Le troisième, "Blanche Selva-Déodat de Séverac , entre musique et amitié", a rappelé les liens amicaux et musicaux qu’elle avait tissés avec Déodat de Séverac. Elle qui fut son interprète favorite, intervenant dans ses travaux de composition, les faisant connaître aux publics dès leur achèvement et s’impliquant activement après la mort du compositeur pour perpétuer son souvenir en écrivant sa première biographie.
 Le quatrième, "Blanche Selva, un professeur, des élèves", retrace le parcours de Blanche Selva dans les différents lieux où elle a développé son enseignement novateur du piano en vue de faire acquérir un jeu expressif et artistique. Une présentation biographique d’une cinquantaine d’élèves, parmi les deux mille élèves qu’elle a pu diriger, venant de France, d’Europe, d’Amérique, relais de son enseignement musical, illustre cette intense activité professorale.
 Le cinquième cahier, "Musique française Musique tchèque, Blanche Selva, double ambassadrice", s’adresse à tous ceux qui souhaitent connaître le rôle que, pendant cinq années, Blanche Selva a joué pour faire découvrir en France, la première avec autant d’importance, la jeune école tchèque de musique et à faire de même en Tchécoslovaquie en faveur de la musique française.
 Le sixième cahier, "Blanche Selva, par delà les notes, les écrits …", est consacré aux très nombreux écrits de Blanche Selva, forme spécifique qu’elle a choisie, en complément de ses concerts et de son enseignement, pour la promotion de la musique et la célébration de l’Art véritable.
 Le septième Cahier, "Blanche Selva, compositrice", fait le point sur les compositions de Blanche Selva. Ecrit par Florence Launay, spécialiste des compositrices françaises, il permet de révéler la facette méconnue de l’artiste. Une analyse pertinente des différents genres de compositions de la musicienne y est conduite.

Grâce à leurs points de vue spécialisés, ces cahiers complètent l’histoire officielle d’une période artistique et musicale du début du XXème siècle unique par sa richesse et sa diversité.

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu