La Pianiste - Blanche Selva

Aller au contenu

Menu principal :

Sa vie son oeuvre

Le répertoire de Blanche Selva, interprète, a été très vaste, allant des classiques du 17ème siècle aux compositeurs de son époque comme Honegger.

Ses interprétations d'œuvres contemporaines ont été nombreuses et toujours très remarquées.

Dans le Courrier Musical du 1er janvier 1911, après trois soirées où Blanche Selva donna diverses sonates classiques, romantiques et modernes, Marcel Orban écrit : "...
Nous voici aux contemporains. Ici Melle Selva se surpasse, si c'est possible, et sa prodigieuse musicalité triomphe de l'extraordinaire difficultés d'exécution des pages très belles, tour à tour franckistes et beethovéniennes de la sonate de Paul Dukas."

Blanche Selva fut la créatrice de beaucoup d'œuvres, de celles de grands compositeurs comme Albéniz, Fauré, Séverac, Roussel, mais aussi de compositeurs moins connus qui, grâce à elle, purent faire connaître leurs œuvres au grand public.

Voici une liste des créations, établie à partir du fonds documentaire de l'association qui témoigne de la forte implication de Blanche Selva dans la musique de son temps. On y compte onze œuvres dédiées.

Ce catalogue a été dressé à partir de programmes de concerts, d'ouvrages et de revues spécialisés et complété par des consultations auprès de musicologues..

Les créations quasiment assurées sont signalées par le nom de l'œuvre écrit en caractères gras soulignés. Les autres œuvres retenues, figurent sur des programmes officiels avec la mention générale "1ère audition". Les programmes utilisés ont été principalement ceux de concerts ou récitals donnés à Paris et à Bruxelles, ce qui entraîne parfois une mention à Paris et une autre à Bruxelles. Quelques cas particuliers concernent la province ou l'étranger parce qu'ils étaient la seule manifestation "1ère audition".

Les concerts donnés en Tchécoslovaquie, Moldavie, Yougoslavie, Russie, Angleterre, Italie, Suisse, n’ont pas fait l’objet d’une analyse systématique ainsi que les créations d’œuvres de compositeurs espagnols entre 1925 et 1930.

_____ 1901 _____


27 janvier Von Rath, Quatuor. Société Nationale Musique, salle Erard, (avec Armand Parent, Fréderic Denayer, Charles Baretti.

_____  1902 _____


11 mars Paul Dukas. Sonate pour piano en mi B mineur, La Libre Esthétique.

5 avril Albert Roussel. Sonate pour violon et piano, Société Nationale de Musique, salle Pleyel (avec M. H. Saïller).

_____ 1903_____


24 janvier Déodat de Séverac. « Le Chant de la terre », Société Nationale de Musique, salle de la Schola Cantorum.

21 février Pierre Coindreau. Trio en ré mineur pour piano, violon et violoncelle, Société Nationale de Musique, salle de la Schola Cantorum (avec MM. Soudant et Bedetti).

12 mars Charles Bordes. « Rapsodie Basque », réduction pour 2 pianos de G. Samazeuilh (avec Vincent d'Indy et Octave Maus) La Libre Esthétique, puis le 19 février 1911, Nancy, salle Poirel.
Paul Dukas. « Variations, Interlude et Finale sur un thème de Rameau » pour piano, La Libre Esthétique.

_____ 1905 _____


7 janvier Marcel Labey. Sonate pour alto et piano, Société Nationale de Musique, salle Pleyel (avec Y. Englebert du quatuor Andolfi).

2 février Joseph Guy Ropartz, Ouverture, Variations et Final.

Florent Schmitt, Chant Elégiaque (avec L. Feuillard) Société Nationale de Musique, Salle Pleyel.

9 mars René de Castéra. Trio en ré, Auditions de Musique Nouvelle, La Libre Esthétique (avec E. Chaumont et H. Merck), puis le 15 avril, Société Nationale de Musique, salle de la Schola Cantorum (avec Nestor Lejeune et Emile de Bruyn).

15 avril Paul Juon « Deux danses rythmiques » pour piano à 4 mains, Société Nationale de Musique, salle de la Schola Cantorum (avec M. Ibos).
25 mai Déodat de Séverac. « Le Soldat de Plomb », salle de La Schola Cantorum (avec une de ses élèves).


_____ 1906 _____


24 janvier Blanche Selva. « Les Ancolies » (avec Marie Pironnay), Déodat de Séverac « A l'Aube de la Montagne » salle de la Schola Cantorum.

3 février Déodat de Séverac. « Par le mas en fête », « Sur l'étang le soir », « Le jour de la Foire au mas », Société Nationale de Musique, salle Pleyel.

17 février Albert Roussel. « Rustiques », (« Danse au bord de l'eau », « Promenade sentimentale en forêt », « Retour de fête »), Société Nationale de Musique, salle Pleyel.

20 mars Déodat de Séverac, « En Languedoc » 1 audition intégrale et « Le Soldat de Plomb » (avec Octave Maus) Isaac Albéniz. 1 cahier d'« Ibéria » (« Evocation », « El Puerto », « Fête Dieu à Séville »), Gabriel Fauré. « Dolly » (« Berceuse », «Tendresse », « Le Pas espagnol »), pièces pour piano à quatre mains op. 54 (avec Gabriel Fauré), La Libre Esthétique.

25 mars Isaac Albéniz. 1 cahier d'« Ibéria » chez la Princesse de Polignac, puis le 9 mai, salle Pleyel.

4 avril César Franck. « Danse lente », salle de la Schola Cantorum.

9 mai Pierre Coindreau, « Le long du ruisseau », suite pour piano, salle Pleyel.

_____ 1907 _____


5 mars Vincent d'Indy. « Jour d'été à la Montagne » réduction pour deux pianos (par et avec Marcel Labey), La Libre Esthétique.

11 septembre Isaac Albéniz. « Iberia » (« Triana » et « Almeria » du 2 cahier et « El Polo » du 3 cahier), puis redonné en matinée chez la Princesse de Polinac le 2 janvier 1908.
Marthe Ducourau « Prière et Cloches nocturnes », Grande Salle du Pensionnat Sainte Marie à St Jean de Luz.

14 septembre Isaac Albéniz. « Iberia » (« Rondeña » du 2 cahier et « El Albaïcin » du 3 cahier), Matinée Ducourau-Petit, St Jean de Luz. El Albaicin a été redonné le 2 janvier 1908 en matinée Polignac.

23 décembre Vincent d'Indy. Sonate en mi, soirée privée Metman, puis le 25 janvier 1908 à Société Nationale de Musique, salle Pleyel et le 17 mars 1908 à La Libre Esthétique.

_____ 1908 _____


8 février Pierre Coindreau. « En Forêt », Société Nationale de Musique, salle Pleyel, puis le 17 mars à La libre Esthétique.

16 mars Vincent d'Indy. « Souvenirs », transcription inédite pour piano de Blanche Selva, La Libre Esthétique.

17 mars Albert Groz, « Epithalame », La Libre Esthétique, puis le 4 avril Société nationale de Musique, salle des Agriculteurs, Paris., René de Castéra. «Serenata », La Libre Esthétique, puis le 11 avril chez la Princesse de Polignac. et le 24 avril 1909 à la Société Nationale de Musique, salle Pleyel.

21 mars Georges Martin-Witkowski. Sonate pour piano et violon Société Nationale de Musique (avec E. Chaumont).

11 avril Blanche Selva «Rosaire» mélodie sur un poème de Francis Jammes, chez la Princesse de Polignac (avec Jane Bathori).

_____ 1909 _____


9 février Isaac Albéniz. 4 cahier d'« Ibéria » (« Malaga », « Eritaña », « Jerez »), Paris, Salon d'Automne.

30 mars Albert Roussel. Sonate en ré mineur op. 11 (avec E. Chaumont), Charles Bordes « Deux fantaisies rythmiques », Déodat de Séverac. « Fête en Cerdagne », « Baigneuses au Soleil », (puis le 24 avril 1909 Société Nationale de Musique), Isaac Albeniz. « Iberia » (« El Polo » du 3 cahier), La Libre Esthétique.

_____ 1910 _____


5 février René de Castera Trio [18] Société Nationale de Musique, salle Pleyel (avec Gaston Le Feuve, Louis Ruyssen).

19 février Maurice Alquier, Sonate, en fa dièze, la Société Nationale de Musique, salle Pleyel, puis le 22 mars à La Libre Esthétique,  Albert Groz. Sonate en si pour piano et violon, la Société Nationale de Musique, salle Pleyel (avec Firmin Touche), puis le 22 mars à La Libre Esthétique.

_____  1911 _____



28 janvier Albert Roussel. Suite en Fa dièze (« Prélude » , « Sicilienne », « Bourrée », « Ronde »), op. 14, pour piano, Société Nationale de Musique, Salle Pleyel, puis le 11 avril 1911 à la Libre Esthétique.

25 février Albéric Magnard, Sonate en la majeur pour violoncelle et piano, op. 20, Société Nationale de Musique, salle Pleyel (avec Fernand Pollain).

11 mars René de Castera Sonate en mi mineur pour violon et piano, Paris, salle du Conservatoire (avec Firmin Touche).

8 avril Paul Le Flem. « Le chant des genêts » Société Nationale de Musique, salle Pleyel, puis le 11 avril à la Libre Esthétique.

11 avril Déodat de Séverac. « Cerdaña » (« En tartane », « Les Fêtes », « Ménétriers et Glaneuses », « Le Retour des muletiers »), La Libre Esthétique.

19 novembre Isaac Albéniz. « Navarra », Palau de la Musica Catalana, Barcelone, puis le 27 janvier 1912, Société Nationale de Musique, salle Pleyel.

_____  1912 _____


27 janvier Joseph-Guy Ropartz. Nocturne n°2, Société Nationale de Musique, salle Pleyel.

_____  1914 _____


24 janvier Joseph-Guy Ropartz. « Dans l'ombre de la montagne »,
Guy de Lioncourt « Thème varié », (avec Gaston Le Feuve), Société Nationale de Musique, salle Pleyel.

_____  1916 _____


12 février Joseph-Guy Ropartz. Fantaisie en Ré majeur, pour piano et orchestre, Théâtre de la ville, Genève, direction J. G. Ropartz.

18 novembre Marcel Labey. Suite op. 13, Marseille, puis le 8 décembre 1917 à la Société Nationale de Musique, salle de la Société des Concerts (Ancien Conservatoire).

_____  1919 _____


28 février Roger-Ducasse, Rythmes, Société Musicale Indépendante, Salle Gaveau, Paris.

3 mai Albéric Magnard, A Henriette, Festival Magnard de la Société Nationale de Musique, salle des Concerts (Ancien Conservatoire), (avec Jeanne Raunay).

4 juin Maurice Alquier, Prélude en ut, salle des Agriculteurs, Paris, puis le 31 janvier 1920, Société Nationale de Musique, salle de la Société des Concerts (Ancien Conservatoire).

_____  1920 _____


31 janvier Maurice Alquier Prélude en si bémol, Max d'Ollone, Pièces (Etudes de concert en si mineur, Etudes de concert en ut dièse mineur), Déodat de Séverac. « Sous les Lauriers roses », Société Nationale de Musique, salle du Conservatoire, puis le 31 mai 1921, L'Esthétique Nouvelle à Bruxelles.

20 mars Pierre de Bréville. Sonate n°1, Société Nationale de Musique, salle de la Société des Concerts (avec Georges Enesco).

_____  1921 _____


12 janvier Georges Enesco, Suite op. 10, Société Nationale de Musique, salle de la Société des Concerts.
20 novembre Georges Martin-Witkowski. « Mon Lac », Lyon, Société des Grands Concerts, direction Georges Martin-Witkowski, puis Paris le 3 février 1924, Concerts Colonne, direction Gagriel Pierné.

_____  1922 _____


16 janvier Déodat de Séverac. « Le Parc aux cerfs » (« Stances à Madame de Pompadour »), tournée Sexer Montpellier, Perpignan, Castres, Toulouse, Tours.

23 mars Boleslav Vomacka, Sonate pour piano, salle Smetana, Prague.

_____  1923_____


28 avril René de Castéra Concert pour piano, flûte, clarinette et violoncelle, Société Nationale de Musique, salle des Concerts du Conservatoire (avec L. Fleury, L. Cahuzac et J. Witkowski).
Gabriel Fauré. 13 Barcarolle et 13 Nocturne, Société Nationale de Musique, salle de la Société des concerts.

4 décembre Pierre de Bréville. Sonate en ré bémol, Nancy, salle de la Bourse de Commerce puis le 22 décembre, Société Nationale de Musique, salle Pleyel.

15 décembre Georges Migot. « Le Tombeau de Du Fault, joueur de Luth », salle Pleyel, puis le 21 novembre, salle du Conservatoire, Genève, et, le 17 décembre, Cercle artistique et littéraire, Bruxelles.

_____  1925 _____


2 mai Vincent d'Indy. Quintette pour piano, deux violons, alto et violoncelle, op. 81, Société Nationale de Musique, salle Gaveau (avec Hortense de Champigny, Vernet, Madeleine Portier, Jean Witowski).

_____  1926 _____


29 janvier Vincent d'Indy. « Thème Varié, Fugue et Chanson », salle des Grands Concerts, Lyon, puis le 9 février, Bruxelles et le 10 mai, Théâtre des Champs Elysées, Paris.


Principales sources.

Dossiers de programmes constitués par Blanche Selva, Collection particulière.
Madeleine Maus, Trente années de lutte pour l'art, Les XX, La Libre Esthétique, 1884-1914, Ed. Lebeer Hossmann, Bruxelles, 1926.
Blanche Selva, Déodat de Sévérac, librairie Delagrave, 1930, p. 101 et suivantes.
Michel Duchesneau, L'Avant-garde musicale et ses sociétés à Paris de 1871 à 1939, Editions Mardaga, 1997.
Simon-Pierre Perret, Harry Halbreicht, Albéric Magnard, Fayard, 2001.



 
Retourner au contenu | Retourner au menu